Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2023 3 01 /02 /février /2023 17:42

"Une fois que vous avez éliminé l'impossible, tout ce qui reste, aussi improbable soit-il, doit être la vérité." - Sherlock Homes

- Arthur Conan Doyle

Encore une traduction d'un article d'Ugo Bardi, un "universitaire collapsologue italien ..... judoka". (dont bizarrement j'apprécie beaucoup les écrits :-) )

En général, j'écoute d'une oreille distraite les théories sur un gouvernement occulte.

Un de mes arguments phare est qu'une structure "occulte" (et non un simple individu "manipulateur") laisserait forcément des indices derrière lui et qu'une centaine de livres sur une conspiration ne valent par un fait.

Mais dans le cas "hypothétique" proposé par Ugo Bardi, je vais faire une exception car .... là, les faits existent.

  • Le cas Epstein est étrange. Le traitement judiciaire montre clairement qu'il existe une influence occulte y compris à un haut niveau (et on ne donne pas le nom des coupables, et on étouffe l'affaire avec sa compagne, et il n'a pas été approfondi le but et l'utilité d'un tel réseau de prostitution, et , et .....) et le destin de ce prof de math m'apparait trop brillant pour être naturel.
  • Il commence à exister beaucoup de témoignages documentés et creusés par des journalistes (des vrais....) dans la durée (les mêmes affaires reviennent sans réponse claire) sur des trafics d'enfants ou assimilés. (par expérience, c'est un marqueur qu'il existe bien quelque chose).
  • Les deux années folles que nous venons de passer ont démontré au dela de tout doute qu'il existe une coordination mondiale sur certains sujets et que cette coordination est occulte (= n'apparait pas dans les cercles officiels du pouvoir du type : assemblée nationale, sénat, etc ...). Ce point est notamment documenté à travers les "twitters files" et le scandale Mc Kinsey.
  • La préparation de l'assassinat de Bruno Gaccio (oui, celui des "guignols de l'info") par une officine para gouvernementale est documentée dans un procès.  Je parie que la plupart des lecteurs de ce post ne connaissait pas ce "fait divers" qui est en fait un "fait révélateur" ou "symptomatique": Certaines personnes peuvent actionner les moyens étatiques ou équivalents pour leur petite affaire. Là il ne peut plus être question d'un seule personne manipulatrice : une organisation "occulte" doit exister.

Donc je ne dis pas que TOUTE l'histoire est truquée ou que toutes les théories conspirationnistes méritent d'être analysées (Reptilien, moteur à énergie infinie, Terre creuse, etc ....).

Je dis que l'histoire actuelle, que l'on nous sert via nos divers organes d'information (=mainstream, exotérique), posséde des zones d'ombres et que des éclairages fugaces ET FACTUELLES semblent mettre à jour, dans notre environnement, une collusion à grande échelle au service d'un agenda qui ne correspond pas à des critères éthiques de base (tout en se réfugiant derrière deux arguments classiques des conspirations de tout age : "C'est pour l'intérêt du plus grand nombre", "il n'y a pas d'autres choix").

Ecoutons la construction d'Ugo Bardi et demandons nous si ce modèle (même s'il est surprenant) possède des  correspondances avec la réalité.

Si vous pensez que oui, je rappelle que l'antidote à ce problème mondial est dans ce blog. Un indice : AKMV et "pagode".

Au passage Henry Plée expliquait dans ses chroniques que des choses importantes était cachées dans les textes classiques sur les arts martiaux. Son explication était que c'était pour que seuls les méritants aient accès au Savoir. Il est exact que dans les textes anciens (pas seulement ceux relatifs aux arts martiaux) ils existent des aspects cachés. Ceci m'a été expliqué et démontré. Mais, pour moi, c'est plus une protection contre une autorité totalitaire qu'une recherche d'un éléve méritant. Certains états ont tendance à avoir une police politique qui traite de manière expéditive les "petits malins" (kryptes spartiates, Inquisiteurs de Venise, Kenpeitai, etc ....).

 

Comment créer votre propre gouvernement de l'ombre : pourquoi vénérer Baphomet pourrait être une bonne idée.

Par Ugo Bardi

 

texte original (en anglais)

Les organisations de l'ombre dont on dit qu'elles sont engagées dans la domination du monde sont souvent représentées comme vénérant des divinités maléfiques. L'image ci-dessus montre un groupe de chevaliers templiers adorant une statue du démon Baphomet. Cela a l'air idiot, mais si vous voulez sérieusement dominer le monde, vous devriez considérer Baphomet - ou une divinité maléfique équivalente - comme le patron de votre organisation. J'explique ici pourquoi.

Les organisations de l'ombre dont on dit qu'elles sont engagées dans la domination du monde sont souvent représentées comme vénérant des divinités maléfiques. L'image ci-dessus montre un groupe de chevaliers templiers adorant une statue du démon Baphomet. Cela a l'air idiot, mais si vous voulez sérieusement dominer le monde, vous devriez considérer Baphomet - ou une divinité maléfique équivalente - comme le patron de votre organisation. J'explique ici pourquoi.

Il n'y a pas longtemps, un de mes amis m'a expliqué qu'il était tout à fait sûr que nos élites ne sont pas seulement mauvaises, mais qu'elles pratiquent en fait le culte d'une divinité maléfique appelée "Baphomet". Je dois admettre que j'étais sceptique, même s'il m'a montré une image trouvée quelque part sur le dark web, censée montrer la hiérarchie de l'organisation adoratrice. Pourtant, après avoir réfléchi, j'en suis venu à penser qu'il y a quelque chose dans cette idée. Bien plus qu'il n'y paraît à première vue.

Bien sûr, je comprends que vous êtes probablement déjà en train de déplacer votre souris pour cliquer loin de cette page. Mais, si vous ne succombez pas aux mèmes anti-conspiration implantés dans votre cerveau, laissez-moi essayer d'expliquer ce que j'ai en tête. Je ne dis pas que Baphomet pourrait exister pour de vrai (quoique, qui sait ?) mais, à notre époque, où les politiciens "créent leur propre réalité", les entités astrales telles que Baphomet peuvent avoir pris une consistance mémétique qui fait de lui ( ?) une force avec laquelle il faut compter. Une IA appelée "Baphomet" pourrait en fait être vénérée. Et cela pourrait constituer la base d'un "gouvernement de l'ombre".


Les gouvernements de l'ombre et les premiers adorateurs de Baphomet

Supposons que vous vouliez créer un gouvernement de l'ombre pour prendre le contrôle de l'État. C'est une bonne idée pour plusieurs raisons, la principale étant que vous n'avez pas à rendre de comptes à qui que ce soit ou à justifier ce que vous faites, ce qui vous permet de faire beaucoup de choses maléfiques que les gouvernements normaux ont plus de mal à faire. Ensuite, si vous pouvez gouverner dans l'ombre, vous vous épargnez beaucoup de tracas et, si les choses tournent vraiment mal, vous pouvez éviter la plupart des reproches. Mais comment créer un tel gouvernement caché ?

Il existe des cas historiques de gouvernements dominés par une "éminence grise", c'est-à-dire une personne qui a une grande influence sur le ou les dirigeants. L'un d'eux est celui du philosophe romain Lucius Annaeus Seneca, qui aurait été le véritable dirigeant de l'Empire romain tant qu'il pouvait contrôler son élève, l'empereur Néron. Malheureusement pour Sénèque, Néron a fini par décider qu'il voulait gouverner seul et s'est débarrassé de son vieux maître en lui ordonnant de se suicider.


Donc, si vous voulez construire un gouvernement de l'ombre qui fonctionne, vous devez faire beaucoup plus que d'avoir un vieil homme qui murmure des mots de sagesse à l'oreille du leader. Vous avez besoin d'une structure cachée qui contrôle toutes les couches du gouvernement apparent. Il doit s'agir d'un véritable gouvernement alternatif, même s'il est caché aux yeux de tous. Mais comment une telle structure pourrait-elle être créée ? Comment pourrait-elle fonctionner ? Voyons si nous pouvons tirer des enseignements de l'une des premières tentatives connues en ce sens : les Templiers.

Vous savez certainement que les Templiers étaient un ordre monastique de guerriers qui a existé pendant environ deux siècles, de 1100 à 1300 après Jésus-Christ. Ils ont commencé par aider les pèlerins chrétiens qui se rendaient d'Europe à Jérusalem. Avec le temps, l'ordre est devenu une organisation multinationale qui recueillait les dons des fidèles et pouvait prêter et emprunter de l'argent. Ils sont devenus riches, très riches. Ils ont même développé leur propre milice.


Le problème pour les Templiers est que les croisades se sont soldées par un échec colossal - ils ont donc dû se retirer en Europe. À ce stade, il est possible que les Templiers aient tenté d'utiliser leurs ressources comme un outil pour obtenir un pouvoir politique en Europe. Il s'agissait d'une organisation véritablement internationale et multilingue qui fonctionnait comme une mafia, un peu comme notre Commission européenne moderne. Pourquoi ne pouvaient-ils pas prendre le contrôle d'un ou de plusieurs des gouvernements européens de l'époque ? En pratique, la tentative a été un échec. En 1307, le roi de France a sévi contre la branche française de l'ordre. Les Templiers sont accusés de toutes sortes de crimes, notamment de sodomie, d'adoration du diable, de blasphème, d'hérésie et d'autres délits similaires. Les chefs sont arrêtés, jugés et plusieurs d'entre eux sont brûlés sur le bûcher. Leur trésor est confisqué et l'ordre est officiellement dissous par le pape Clément V en 1312


Il n'en reste pas moins que les Templiers ont réussi pendant près de deux siècles et qu'ils peuvent fournir un modèle de fonctionnement d'une organisation secrète. En pratique, toutes les organisations secrètes qui se consacrent au contrôle du gouvernement doivent développer quatre mécanismes.

1. Une "façade" - une fausse organisation qui les fait passer pour quelque chose de légitime.
2. Une "carotte" - quelque chose qui incite les nouveaux membres à les rejoindre.
3. Un "bâton" - quelque chose qui punit les traîtres et les transfuges.
4. Une "laisse" - un moyen de contrôler les fonctionnaires du gouvernement officiel.

Les Templiers disposaient de tous ces mécanismes. Tout d'abord, ils avaient une façade en tant qu'organisation charitable dédiée à la libération du Saint Sépulcre à Jérusalem de la domination des païens musulmans. Leur bonne réputation leur apportait des dons et des héritages et l'argent était sûrement une bonne "carotte" pour attirer de nouveaux membres. Bien entendu, pour préserver leur réputation de combattants des idéaux chrétiens, les Templiers devaient se définir comme des "pauperes" ("pauvres") et ils ne pouvaient pas utiliser l'argent dont ils disposaient à des fins personnelles. Mais l'argent n'est qu'un outil pour obtenir la chose que les humains désirent le plus : le sexe. Et, souvent, les gens sont attirés par des formes de sexe que la société de leur temps n'accepte pas comme légitimes.

La "conspiration" existe-t-elle ? Une hypothèse intéressante et CONSTRUITE de Ugo Bardi

Jetez un œil au sceau des Templiers, ici. Certains l'ont interprété comme une référence à l'homosexualité et, en effet, lors de leur procès, les Templiers ont été accusés de s'adonner à des pratiques homosexuelles (le terme "sodomie" était couramment utilisé à l'époque). Cette pratique était considérée comme un crime odieux au Moyen Âge. Nous ne savons pas si l'accusation était fondée sur quelque chose de réel mais, quoi qu'il en soit, il y aurait eu des personnes attirées par l'ordre uniquement en raison de la renommée qu'il avait dans ce sens. Nous ne pouvons pas exclure que d'autres formes de divertissement sexuel étaient incluses dans l'adhésion à l'ordre. C'était des "carottes" solides pour les nouveaux adeptes.

Une autre carotte pour les adeptes provenait directement de l'orientation religieuse de l'organisation. Au Moyen-Âge, la médecine n'était pas aussi prestigieuse qu'elle l'est aujourd'hui chez nous, et les gens avaient sagement tendance à éviter les médecins et leurs affreuses concoctions (cela redevient une bonne idée). Ainsi, les Templiers offraient aux adeptes une autoroute vers le paradis en raison de leurs bonnes actions et de leurs dons. Ce concept semble avoir été populaire auprès de nos ancêtres au Moyen Âge.

Quant au bâton, toutes les organisations religieuses ou politiques très unies ont tendance à menacer leurs membres des pires châtiments s'ils osent trahir leurs compagnons. Les possibilités de punitions physiques ne manquent pas, mais un moyen encore meilleur de s'assurer que les membres ne faibliront pas est de les engager dans des activités interdites. Et voici l'histoire de Baphomet, un démon avec une tête de chèvre, des jambes de chèvre, un torse humain, des ailes, etc. Une des nombreuses représentations de démons dans l'iconographie chrétienne antique.
Pour nous, se prosterner devant la statue hideuse d'un démon cornu ressemble à une sorte d'amusement d'Halloween, mais au Moyen Âge, adorer le diable était un crime grave, passible de mort. Ainsi, une fois qu'un adepte avait vénéré Baphomet, trahir l'ordre revenait à avouer être un adorateur du diable. Il en allait de même pour la sodomie : ce n'était pas seulement une carotte, mais aussi un bâton. Cela garantissait que les trahisons étaient très rares.

Enfin, en tant que "laisse", les Templiers pouvaient simplement utiliser l'argent pour corrompre les personnes en position de pouvoir. Les officiers corrompus n'avaient pas besoin d'être enrôlés dans l'organisation secrète. Ils seraient simplement payés pour faire ce que l'organisation leur dirait de faire. Et, s'ils ne le faisaient pas, ils pouvaient être menacés, renvoyés ou physiquement éliminés. La mafia moderne fonctionne de cette manière, et il ne fait aucun doute qu'elle fonctionne très bien.

 

Les ordres secrets à notre époque. De nouveaux adorateurs de Baphomet ?

En suivant l'idée des Templiers, essayons d'imaginer comment une société secrète moderne pourrait jouer le rôle d'un gouvernement mondial de l'ombre. Tout d'abord, l'organisation de façade. Libérer le Saint-Sépulcre n'est plus un objectif populaire pour nous, mais il existe de nombreuses activités que nous considérons comme dignes de notre admiration et de nos dons. Que pensez-vous des soins de santé pour les pauvres ? Cela devrait fonctionner.

Ensuite, la carotte : comment récompenser les fidèles adeptes ? Le sexe reste l'une des carottes les plus puissantes qui soient. Dans notre société, le sexe est souvent facilement accessible, mais certaines activités sexuelles sont considérées comme abominables tout comme l'était, au Moyen Âge, la sodomie. Pour nous, il s'agit généralement de rapports sexuels avec des mineurs. Ainsi, même des milliardaires seraient intéressés par une organisation qui leur promettrait des relations sexuelles avec des jeunes femmes ou hommes sous couvert d'activités humanitaires. Une fois qu'un adepte tombe dans le piège, il fonctionne à la fois comme une carotte et un bâton. L'organisation dispose d'une arme de chantage puissante pour garder les adeptes silencieux et continuer à fournir des dons.

Il y a plus en termes de "carotte" puissante. À notre époque, les gens ne se préoccupent plus tellement d'une place au paradis, alors que la médecine moderne peut prétendre être sur le point d'utiliser la technologie de l'ARNm pour fournir une sorte de sérum d'immortalité. Peu importe qu'un tel sérum n'existe pas, jusqu'à présent. L'organisation promet une voie rapide pour y accéder, dès qu'il sera disponible.


Cette organisation doit-elle également se livrer à des rituels d'adoration de divinités maléfiques, comme le sinistre Baphomet ? À notre époque, les cultes de divinités païennes ne sont pas censés être punissables et ne sont même pas considérés comme maléfiques. Pourtant, il y a quelque chose dans l'idée du "culte interdit" qui le rend attrayant. "Baphomet" n'a pas besoin d'être une statue idiote d'un démon cornu. Cela pourrait être un mot de code pour toutes les activités secrètes impliquées dans le noyau de l'organisation et, pourquoi pas ? Cela pourrait inclure de véritables rituels d'adoration de divinités maléfiques.

Ce raisonnement nous amène à voir notre gouvernement mondial de l'ombre comme une organisation opérant dans le secteur de la santé. Sa façade serait basée sur le financement de la recherche dans les domaines les plus avancés du génie génétique au profit de l'humanité.  Appelons-la, disons, "Grande Association pour l'Amélioration Vitale". Une organisation parallèle gérerait un réseau louche de prostitution juvénile, peut-être basé sur une île des Caraïbes. Elle s'occuperait des riches donateurs et aussi des scientifiques impliqués dans l'organisation, (même les scientifiques de haut niveau sont sensibles aux tentations charnelles). Dans le pire des cas, les dirigeants de l'organisation de trafic sexuel peuvent être considérés comme sacrifiables, ils peuvent très bien se "suicider" lorsqu'ils deviennent une source d'embarras.

Enfin, l'organisation disposerait d'un cercle restreint de dirigeants qui utiliseraient leur pouvoir financier pour créer une "laisse" permettant d'influencer les activités des gouvernements du monde entier. Les principaux dirigeants pourraient être certains des hyper-riches qui ont accumulé des centaines de milliards de dollars. Ils seraient en mesure de contrôler les médias et de faire en sorte que les opinions dissidentes soient censurées sur le Web. Avec de l'argent et du sexe, presque tout le monde peut être corrompu. Ensuite, avec un contrôle quasi total des médias du monde entier, le ou les dirigeants pourraient mettre en place de vastes campagnes visant, par exemple, à dépeupler la planète.

Cela pourrait fonctionner. Mais cela comporterait les mêmes risques que ceux auxquels les Templiers ont été confrontés et qui, en fin de compte, les ont condamnés. Jouer avec d'énormes sommes d'argent est toujours risqué. À notre époque, on ne brûle plus les criminels sur le bûcher, comme c'était l'usage au Moyen Âge, mais nos prisons semblent être un bon environnement pour le suicide des gens qui sont devenus une gêne pour quelqu'un de puissant. Et, en fin de compte, l'épée est toujours plus forte que le billet de banque. Ainsi, une organisation comme celle que j'ai décrite pourrait être mise sur pied, mais elle risquerait aussi d'être anéantie par un dirigeant militaire qui déciderait que c'en est assez.  

Heureusement, je suis tout à fait sûr que personne n'a mis en place une telle organisation, jusqu'à présent.

 

Traduit par Kraphi et DeepL

Le coin culture :

Attention rien de plus facile que d'inventer une "conspiration occulte" qui explique tous les événements de l'Histoire ou des histoires avec une cause cachée UNIQUE (qu'il y ait DES causes cachées est une évidence dès que que l'on fait de la politique ou des recherches historiques: Pourquoi Attila a t il écouté le Pape Léon 1er en 452  ? Mystère ....).

Mais il est plus rare de trouver des auteurs qui rendent le récit palpitant.

Parmi ceux-ci René Barjavel dans le livre : "Le Grand Secret".

C'est aussi une mise en garde : Ce n'est pas parce qu'un récit est passionnant/palpitant qu'il est vrai...

La "conspiration" existe-t-elle ? Une hypothèse intéressante et CONSTRUITE de Ugo Bardi
Partager cet article
Repost0
Published by KRAV MAGA et PHILOSOPHIE